Tshopo : la LUCHA exige le rapatriement des ex-combattants Rwandais FDLR dans un bref délai, dans leur pays d’origine

0

Militants LUCHA/Kisangani, le 15/12/2017 Ph, Trésor BOTAMBA

Le mouvement citoyen Lutte pour le changement (LUCHA) exige au gouvernement congolais de rapatrier dans un bref délai les ex-combattants des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) cantonnés à Kisangani au camp militaire Lieutenant général Bauma depuis novembre 2014.
Dans un communiqué de presse publié vendredi 15 décembre, ce mouvement pense que la présence prolongée de ces anciens rebelles rwandais et leurs dépendants suscite des inquiétudes au sein de la population.
A leur arrivée, l’actuelle ministre congolais de la communication avait indiqué que ces anciens rebelles allaient rester dans ce camp pour moins de trois semaines, rappelle la LUCHA.
Selon ce mouvement citoyen, le nombre de ces ex-rebelles et leurs dépendants ne fait que croître. Dans trois ans, ils ont donné naissance à cents autres dépendants.
La LUCHA s’est dit réservé le droit de mobiliser la population pour exiger pacifiquement le rapatriement de ces ex-rebelles Rwandais des FDLR  au cas où, elle constante l’indifférence et l’inaction du gouvernement Congolais.



Trésor BOTAMBA
Tags

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
Enregistrer un commentaire (0)

#buttons=(Accepter !) #days=(20)

Nous utilisons les cookies pour vous garantir une bonne expérience fluide sur notre site . Learn More
Accept !
To Top