Tshopo : Joël BAFANDU, honoré à sa juste valeur*

0
Le président de l'assemblée provinciale de la province de la Tshopo a été mis à terre ce vendredi *6 avril 2018*à Isangi, chef-lieu du territoire qui porte le même nom.
Le corps du défunt président de l'organe dèlibèrant a été levé de la morgue des cliniques universitaires de Kisangani, jeudi 5 avril et exposé à l'esplanade de
l'assemblée provinciale où les derniers hommages mérités lui ont été rendus par les différentes autorités tant nationales que provinciales ainsi que ses collègues députés provinciaux.
Des pleurs, angoisse, telles sont les émotions qui ont caractérisées ses électeurs, parents, amis et connaissances ainsi que du public venus rendre des adieux à celui qu'on l'appelait affectueusement *"Ne jamais trahir la Tshopo"*.
Afin de lui rendre des hommages dignes de son rang,  le président de la République, Joseph Kabila a dépêché une forte délégation à Kisangani conduite par le ministre d'état Bahati Lukwebo, autorité morale de l'AFDC (parti politique du défunt), du ministre en relation avec le parlement LISANGA BONGANGA et Gaston Musemena Bongala, ministre de l'EPSP.
Dans Son allocution, Modeste Bahati Lukwebo   a eu des mots justes pour venter les qualités de l'illustre disparu. A en croire le ministre, l'honlrable joël BAFANDU fut un jeune courageux qui s'est battu pour l'émergence de la province de la Tshopo. il souligne par la même occasion que sa mort ne constitue non seulement pas une perte pour la Tshopo mais plutôt pour toute République.
De son côté, Constant Lomata Kongoli, gouverneur de la province de la Tshopo, reconnaît à Joël BAFANDU, un rensembleur. Ce dernier se dit profondément touché par cette disparition brutale.
Pour celui qui assume désormais le poste du président de l'organe dèlibèrant a.i, Joël BAFANDU YAWELI est mort comme un soldat à la guerre avec arme à la main. Honorable Senghor AGBODOU reconnaît à son collègue, un homme epri de paix et d'initiatives.
La population de la ville de Kisangani surtout la jeunesse celle qui l'a connue parle d'une grande perte.
Selon Matheus Kanga, président de la jeunesse de la société civile de la Tshopo, Joël BAFANDU fut un modèle pour la jeunesse.
Décédé le 26 mars dernier à YAISULI, village situé à plus de 200 km de la ville de Kisangani, Joël BAFANDU laisse une veuve et cinq orphelins.
Il a été élu en 2006 comme député provincial pour le compte du parti politique *RCD/KML*, après il s'est adhéré à l'AFDC, parti cher à Bahati Lukwebo.
Né en 1972, l'honorable Joël BAFANDU YAWELI part encore trop jeune alors que sa Tshopo natale avait encore besoin de lui.


Jean Claude Fundi
Tags

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
Enregistrer un commentaire (0)

#buttons=(Accepter !) #days=(20)

Nous utilisons les cookies pour vous garantir une bonne expérience fluide sur notre site . Learn More
Accept !
To Top