Kisangani : Plus de 850 signatures des intellectuels contre le troisième mandat présidentiel constitutionnel

0
photo boyomainfos, août 2018
Les universitaires de Kisangani ont clos solennellement, mardi 7 août 2018 en communion mystique avec d'autres universitaires dans d'autres villes congolaises et étrangères, la campagne de signature du manifeste des universitaires contre le 3e mandat présidentiel constitutionnel à la paroisse Marie Reine de la Paix.

Au cours de cette séance, 120 personnes ont adhéré à ce manifeste en  le signant. Malgré certaines listes disparues, 850 signatures ont été collectées depuis le début de la campagne à Kisangani.

Ph., boyomainfos, août 2018
Des communications suivies des débats engagés et très animés avec un public remonté à fond et très déterminé à en finir avec le système politique corbillard avilissant.

Probablement encouragés par l'effigie du Bienheureux Isidore Bakanja, jeune martyr congolais, trônant sur le mur de l'église derrière l'équipe des intervenants, les participants ont été particulièrement virulents dans les discours contre le 3e mandat présidentiel constitutionnel, la machine à voter, etc. Ils se sont dits prêts à découdre avec les fossoyeurs de la nation en péril. Quel qu'en soit le prix!

Le public principalement jeune a été intransigeant envers certains qui avaient tendance à monopoliser la parole. Pour la première fois aussi, la conférence a été tenue dans un lieu de culte, grâce à l'autorisation expresse de l'Ordinaire du lieu que le professeur Alphonse Maindo a vivement remercié au nom de ses collègues pour sa sollicitude pastorale.

Conscients de la soif d'échange et de débats, les universitaires ont promis de revenir très rapidement à Marie Reine de la Paix pour nourrir également les habitants de ce secteur de la ville des riches communications dont d'autres ont bénéficié à Kabondo, à Makiso ou à Lubunga et même à Christ Roi à Mangobo.

Seules quelques brèves présentations ont été faites pour rappeler l'impossibilité d'un troisième mandat présidentiel constitutionnel en RDC.

Parmi les présentateurs, on a noté Prof Bily Bolakonga, Prof Antoine Ngute, Me Elly Kayembe, Prof Alphonse Maindo et CT Bibiche Salumu. Mission accomplie. Kisangani a tenu parole et confirmé son statut de ville universitaire et de bastion nationaliste où Lumumba avait fourbi ses premières armes politiques.



La rédaction
Tags

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
Enregistrer un commentaire (0)

#buttons=(Accepter !) #days=(20)

Nous utilisons les cookies pour vous garantir une bonne expérience fluide sur notre site . Learn More
Accept !
To Top