SECURITE-ITURI : Le gouverneur Jean Bamanisa s'implique pour ramener la paix

0


Le gouverneur de la province de l'ituri, multiplie des stratégies sécuritaires dans certaines zones à conflit armé.

Dans une adresse faite à la population de l'Ituri, Jean BAMANISA SAIDI a démontré la redevabilité en dressant l’état de lieu de la province sur le plan sécuritaire.

En dehors du pari gagné, celui de la signature  du protocole d’accord entre le gouvernement central et l’ancien mouvement rebelle FRPI en février dernier, le chef de l’exécutif provincial de l'Ituri félicite les forces loyalistes pour l’intensification des opérations dans les zones en conflit armé.

Il appelle cependant les ituriens à se tenir main dans la main pour se désolidariser avec les mouvements qui ne cessent d’endeuiller les innocents en leur offrant une résistance populaire.
Occasion pour le chef de l'exécutif provincial d'appeler ses administrés à s’approprier la campagne’’ ITURI-MOYA’’ car les temps n’est plus à regarder en arrière.

Pour lui, en attendant que toute l’étendue de la province soit pacifiée soit par le coup de force des FARDC soit par d’autres moyens, les populations en détresse doivent se sentir en sécurité.

«…Avec la logistique et les charrois automobiles  à la disposition de notre police et l’armé, nous avons mis un système de convoi sur la route nationale n° 27, qui va sécuriser la population entre Bunia-Nioka-Mahagi, avec l’accompagnement des éléments de la Monusco pour sécuriser la population…Nous allons également déterminer l’heure limite de circulation sur ce tronçon…Nous allons tous faire pour qu’un moment pour faire arrêter la criminalité… »

Il lance un appel à toutes les communautés de se désolidariser avec les mouvements criminels et à tous ceux là qui continuent à utiliser les armes contre leurs frères d’arrêter.

A la population Iturienne, Jean Bamanisa appelle à la vigilance, à Bunia et ses alentours.
Nous avons besoin de l’unité de tous les Ituriens pour  pouvoir résister, a-t-il conclu. 
     
Signalons que ce message du gouverneur Jean BAMANISA vient au lendemain de la capture de deux ténors  (Raymond TSENI et  Joseph KETSA) du mouvement rebelle CODECO par les FARDC.

 Le gouvernement provincial souhaite voir ces deux personnes répondre de leurs actes et implications dans les tueries et massacres commis dans les territoires de Djugu et Mahagi  devant la justice pour décourager à jamais l’insurrection. 

Trésor BOTAMBA

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
Enregistrer un commentaire (0)

#buttons=(Accepter !) #days=(20)

Nous utilisons les cookies pour vous garantir une bonne expérience fluide sur notre site . Learn More
Accept !
To Top