ITURI : 1.285.675 enfants attendus sur l'ensemble de la province pour la campagne de vaccination contre la poliomyélite.

0
Le gouverneur militaire de l'Ituri, le Lieutenant Général, Johnny Luboya N'kashama, a lancé officiellement ce mercredi  à l'esplanade du gouvernorat, les Journées locales de vaccination contre la poliomyélite, en présence des membres du comité provincial de sécurité et des partenaires dont  l'OMS et l'UNICEF.

Le maire policier de la ville de Bunia, le commissaire supérieur, John Cabuine, a demandé aux parents de faire vacciner leurs enfants pour les protéger contre cette maladie qui les rend infirmes toute la vie.

Pour sa part,  le chef de division provinciale de la Santé en Ituri, Dr Louis Tchulo, a, au nom du ministère de la Santé,  salué l'engagement du gouverneur militaire de l'Ituri dans le secteur de la santé, lequel engagement doublé de sa disponibilité prouve cet engagement pour cette campagne de vaccination contre la poliomyélite.

" La présente campagne va se dérouler en deux phases, après l'acheminement des vaccins vers les zones de santé à l'intérieur de la province qui sera suivi des tenues de réunions dans tous les chefs lieux des territoires, des chefferies et secteurs sous la présidence des responsables de ces entités appelés à s'impliquer totalement dans cette campagne de vaccination. Laquelle campagne concerne tous les enfants de 0 à 59 mois, ainsi que les enfants non vaccinés lors des vaccinations de routine", a-t-il indiqué.

Cependant, le Représentant des partenaires a laissé entendre qu'il est, ici, l'occasion de solliciter l'application effective des responsables des secteurs publics et privés, des leaders sociaux, des opérateurs économiques à l'effet de garantir un plein succès à cette campagne, afin qu'au soir du 12 novembre prochain aucun enfant cible ne soit laissé sans être vacciné. Il a précisé qu'au plan des ressources humaines, il a été prévu les équipes cadres de la DPS et des deux antennes PEV d'Aru et Bunia, les équipes cadres des 36 zones de santé, les acteurs de terrain de 580 Aires de Santé.

 " Concernant l'UNICEF et l'OMS, il a été prévu aussi 17 consultants UNICEF, 1 consultant international UNICEF, 23 consultants nationaux OMS et 3 consultants internationaux OMS ainsi qu'au plan logistique, un total de 1.726.850 doses de vaccins ont été déployés dans toutes les zones de santé", a-t-il fait savoir.

 Il a, par la même occasion attiré l'attention des autorités provinciales sur les deux grandes menaces, en occurence, la pandémie en COVID-19 dont la vaccination continue dans les différentes formations sanitaires de la province de l'Ituri et la résurgence de l'épidémie de la maladie à virus Ebola en Ouganda dans les districts sanitaires frontaliers avec province de l'Ituri. 

Une opportunité pour lui de rappeler ainsi l'observance stricte des mesures barrières et de surveillance pour minimiser les risques de propagation de cette épidémie.

Prenant la parole à son tour,  le chef de l'exécutif provincial militaire de  l'Ituri, le Lieutenant général, Johnny Luboya N'kashama a, tout d'abord, rendu un hommage déférent au chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo pour ses efforts incessants visant à faire de la RDC un pays émergent à l'horizon 2035. Ceci, a-t-il dit, à travers le chantier de l'accès aux soins de santé de qualité pour tous avec la couverture sanitaire universelle.

" Notre pays est parmi ceux qui ont éradiqué le virus de poliovirus sauvage, mais l'on note quand-même la circulation de ce virus et nous enregistrons chaque année le nombre élevé des enfants non vaccinés ou en conflit avec leur calendrier vaccinal ", a fait remarqué Johnny Luboya N'kashama  avant d'inviter tous les parents à ne pas négliger les différentes phases de vaccination programmées.

" Car  le seul moyen efficace de lutter contre ce fléau reste la vaccination, a-t-il souligné, avant de demander aux autorités politico-administratives à tous les niveaux à s'impliquer pour la réussite de cette campagne de vaccination dans leurs entités respectives.

En Ituri, 1.285.675 enfants dont 655.694 filles sont attendus pour cette campagne de vaccination qui va se faire dans la stratégie de porte à porte du 10 au 12 novembre 2022, précise t-on.

Néhémie Paluku Nighendere
Tags

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
Enregistrer un commentaire (0)

#buttons=(Accepter !) #days=(20)

Nous utilisons les cookies pour vous garantir une bonne expérience fluide sur notre site . Learn More
Accept !
To Top