La Véranda Mutsanga dénonce les enlèvements en répétition des civils par les terroristes du M23 à Kiwanja et Rutshuru centre.

0
Depuis les incursions des terroristes du M23 à Kiwanja et Rutshuru, jeunes et vieux, restent portés disparus. Ils sont pour la plus part pris à leurs domiciles ou en cours route par les rebelles du M23.

Le cas récent est celui qui a lieu ce mercredi matin à Kiwanja, au parking de Vitshumbi où Papa Samson Nzaira, a été pris et emmener dans une destination inconnue par les rebelles du m23-Rwanda et pourtant il était lors de ce forfait à l'intérieur de la clôture de sa maison.

Ce vieux âgé d'une soixantaine révolue, était chauffeur de "Premidis" avant de démissionner pour servir toujours comme chauffeur mais chez la Bralima jusqu'au jour de son enlèvement.

Les témoins sur le lieu de l'événement, indiquent que ses téléphones lui ont été ravis par ces malfrats avant de l'emmener. Sa famille craint pour sa santé et sa vie.

" Nous demandons ainsi à la communauté internationale et toutes les organisations de défense des droits humains de bien vouloir s'impliquer sur les crimes silencieux commis par les rebelles du M23-Rwanda. Un œil regardant s'impose sur cette question vu que plusieurs familles sont terrorisées et vivent comme esclaves sur leur propre sol seulement. Ceci, parce qu'il y a des terroristes qui veulent prendre en otage la population civile restante du territoire de Rutshuru comme stratégie de régner en imposant la terreur chez les civils qui sont soumis à l'exploitation de l'homme par l'homme depuis l'arrivée dans leurs entités des ces terroristes du M23 soutenus par le Rwanda ", a alarmé Patrick Ricky Paluku coordonnateur provincial de la Véranda Mutsanga Nord-Kivu.

Ce défenseur des droits humains demande au gouvernement congolais et aux FARDC de multiplier les efforts en bombardant le reste des positions d l'ennemi pour libérer ces zones occupées par ces rebelles afin que nos populations civiles pris en otage recouvrent leur liberté.

" Les biens, récoltes de champs et bétails de paisibles populations sont saisis par les rebelles du M23-Rwanda et personne n'a le droit de réclamer ", s'est il indigné du comportement du M23 envers la population de ces entités.

Il s'est, tout de même, interrogé sur le silence de l'ONU face aux crimes audieux commis par ces terroristes sur les congolais.  

Le coordonnateur provincial de la Véranda Mutsanga Nord-Kivu a enrichi que " si c'était les FARDC, tous les médias occidentaux en parleraient avec pompe pour démoraliser nos forces loyalistes. Les Congolais vous observent ".

Néhémie Paluku Nighendere
Tags

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
Enregistrer un commentaire (0)

#buttons=(Accepter !) #days=(20)

Nous utilisons les cookies pour vous garantir une bonne expérience fluide sur notre site . Learn More
Accept !
To Top