La PNC appelée à faire la démarcation entre l'année 2022 et 2023 en Ituri.

0
 Le commissaire provincial de la police nationale congolaise (PNC) en Ituri, le commissaire divisionnaire adjoint Seguin Ngoy Sengelwa Kyo, a, au cours de la première parade de l'année organisée à l'Etat-major de la police, appelé ses hommes à faire la démarcation entre l'année 2022 et 2023.

" Cette première parade organisée en 2023 consiste à ressortir les points positifs et aussi négatifs ayant caractérisé le fonctionnement de la police en 2022 en vue de nous projecter à l'année 2023 considérée comme une année électorale, éveiller la conscience des policiers au cours de cette année pendant laquelle le déploiement des matériels électoraux se fait sous l'accomplissement des policiers à travers la province", a fait savoir le général Seguin Ngoy Sengelwa Kyo.


S'adressant à ses hommes, le Commissaire provincial de la PNC/Ituri est déterminé à redoubler d'efforts durant cette année en faisant la démarcation entre l'année dernière et cette année 2023 dans la sécurisation et la protection de la population, avant de donner les instructions et les orientations claires pour l'accomplissement de leurs missions régaliennes, a-t-il souligné.


 Au cours de cette parade, un bilan positif a été présenté par le Commissaire divisionnaire adjoint de la police/Ituri, notamment l'arrestation en 2022 de plus de 200 criminels , toutes catégories confondues, présentés au gouverneur militaire de l'Ituri, le Lt général Johnny Luboya N'kashama, et plusieurs armes récupérées et les criminels déférés devant les instances judiciaires compétentes, rapporte- -t-on.

 Néhémie Paluku Nighendere

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
Enregistrer un commentaire (0)

#buttons=(Accepter !) #days=(20)

Nous utilisons les cookies pour vous garantir une bonne expérience fluide sur notre site . Learn More
Accept !
To Top