Bunia : Plaidoyer pour les travaux de bornage le long des conduites d'eau qui approvisionnent certains quartiers

0
Le coordonnateur de l'Ong-D Centre d'initiation pour le développement rural en Ituri(CIDRI), Innocent Ngandru, a plaidé auprès de services spécialisés de l'État pour le bornage le long de la conduites d'eau qui approvisionnement les différents quartiers de la ville de Bunia en eau potable. 

Il a l'a dit lors d'un panel organisé le week-end dernier à l'occasion de la journée mondiale de l'eau célébrée le 22 mars de chaque année, pour éviter des cas de construction de maisons sur ces ouvrages d'utilité publique.  

Il a appelé à la prise de conscience non seulement de services spécialisés de l'État en l'occurrence le service du cadastre mais également les chefs de quartiers à conscientiser la population pour prévenir des cas de construction de maisons sur la canalisation qui devient de plus en plus fréquente au centre ville de Bunia et ses environs.

Innocent Ngandru a rappelé que son organisation est aujourd'hui au 17e projet d'adduction d'eau potable en Ituri au sous quartier Kanyasi lesquels ouvrages, a-t-il rappelé, appartiennent bel et bien au gouvernement congolais quoiqu'ils sont exécutés par le CIDRI grâce au financement de ses bailleurs traditionnels avant d'appeler les préposés de l'Etat à s'en approprier.

Il a par la même occasion salué les efforts du gouvernement provincial sous le leadership du gouverneur militaire, le Lt général Johnny Luboya N'kashama, qui n'a ménagé aucun effort pour la reprise des travaux de construction des ouvrages dans la zone de source située dans la localité de Ristsi en territoire de Djugu dans le cadre du projet d'adduction d'eau extension du sous quartier Kanyasi.

Par la même occasion, le coordonnateur du CIDRI  a informé sur l'état des projets d'adduction d'eau existant notamment celui de Ngongo (1) qui alimente plus de 70.000 personnes en eau potable et celui de Ngongo (2) qui permet à 28.000 personnes régulièrement identifiées d'accéder à l'eau potable au quartier Bankoko.

Dans son exposé sur "le contexte de la journée mondiale de l'eau", le coordonnateur de l'Ong COSAE, Ir Dieudonné Lossa, après avoir brossé l'histoire de la création de cette journée, a souligné la crise en eau que font face plusieurs ménages de l'Ituri en particulier.

Le gouvernement de la République est appelé à investir davantage dans ce secteur de l'eau aux fins d'épargner la population de plusieurs maladies d'origine hydrique liées à la mauvaise qualité de l'eau, a-t-il dit, tout en conviant les uns et les autres à la bonne consommation et utilisation de l'eau en évitant du gaspillage.

" Contrairement à une certaine opinion, l'eau est une ressource épuisable. Par conséquent, elle pourrait être, dans les années à venir, une source de plusieurs conflits si elle ne pas gérer avec rationalité, a-t-il renchérit.

Par ailleurs, le représentant de l'autorité provinciale a félicité l'Ong-D CIDRI pour l'organisation du présent panel ayant réuni  les experts venus de plusieurs horizons avant de renouveler l'engagement ferme du gouvernement provincial à soutenir ses activités pour les intérêts de la population de l'Ituri.

Cinq(5) exposés étaient décortiqués dans ce panel à savoir :"Le contexte de la journée mondiale de l'eau"; "De l'aménagement des ouvrages hydrauliques fonctionnels et ceux en cours d'exécution"; "l'état de lieux de desserte en eau potable dans les communes de Nyakasanza et Chari"; "Le plaidoyer du CIDRI auprès de Misereor" et" Quelle solution pour accélérer le changement dans le secteur de l'eau et de  l'assainissement en Ituri".

Néhémie Paluku Nighendere
Tags

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
Enregistrer un commentaire (0)

#buttons=(Accepter !) #days=(20)

Nous utilisons les cookies pour vous garantir une bonne expérience fluide sur notre site . Learn More
Accept !
To Top