Le bilan de l'incursion ADF au village Ngombenyama Bulombo passé de 3 civils à 6 civils tués.

0
Le bilan de l'incursion ADF au village NGOMBENYAMA BULOMBO, après les fouilles dans la forêt,  est passé de 3 à 6 civils tués par les ADF à la date de ce jeudi 23 Mars 2023. 

Cette incursion a créé une psychose au centre de la cité de komanda qui jusqu'à présent continue à acquieillir les déplacés du village attaqué et ses environs.

Jusqu'à présent, plusieurs civils restent toujours introuvables car pendant cette incursion plusieurs civils ont été pris en otage par ces rebelles présumés ADF qui ont attaqué l'un des villages de la chefferie de Basili situé au sud de la cité de komanda sur la RN 4 route komanda eringeti environ 4 km Sud.

Pour rappel, les présumés ADF ont fait une incursion dans le village de Ngombenyama Bulombo en chefferie de Basili située sur la RN 4 route Komanda-Luna environ 4 km côté Sud du centre de négoce komanda.

Avant l'incursion, ils ont dépêché une équipe d'éclaireurs et c'est vers 13 h heures locales du mercredi 22 Mars 2023 qu'ils ont signé l'attaque du dit village faisant un bilan provisoire de 3 personnes tuées dont (1) une femme d'un militaire FARDC, (1) un homme, (1) un commerçant brûlé vif dans sa boutique et des biens volés par ces derniers.

Cette première incursion dans la chefferie de Basili au courant de cette année 2023 a occasionné un déplacement massif de population vers le centre de la cité de komanda.

Signalons aussi vers 20 h de ce même jour une psychose a été observée à komanda où les populations civiles du quartier Beyi, Buliki, Umoja se sont déplacées vers le centre et d'autres vers le quartier base suite à une panique causée par un militaire qui a tiré des coups des balles à l'aire sans un motif valable.

Au terme de cette situation, la CRDH IRUMU à travers son coordonnateur Christophe Munyanderu avait appelé la population civile à la vigilance et le service de sécurité de passer à la vitesse supérieure pour sécuriser les civils.
Il a réitéré le même appel à la coordination des opérations USUJA-FARDC-UPDF de passer aux actions de traque de ces rebelles présumés ADF.

Il ne faut pas encore entendre qu'il y ait des morts et des morts pour venir intervenir après, a-t-il lâché dans la circonstance.

Néhémie PALUKU Nighendere
Tags

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
Enregistrer un commentaire (0)

#buttons=(Accepter !) #days=(20)

Nous utilisons les cookies pour vous garantir une bonne expérience fluide sur notre site . Learn More
Accept !
To Top