Le vice Gouverneur Paulin LENDONGOLIA salue l'arrestation et la présentation par la police de 24 présumés criminels

0
La ville de Kisangani, chef-lieu de province de la Tshopo a connu dernièrement un dénouement malheureux face à la montée en puissance de la criminalité dans différentes communes depuis le début de l'année 2023. 

Des cambriolages des maisons des transferts des monnaies et des domiciles  avec des pertes en vies humaines ont été enregistrés dans certaines des opérations des bandits en main armée.

Ce mercredi 15 mars 2023, la police qui s'est investie pour retrouver ces malfrats, a mis la main à 24 présumés criminels dont une femme et 3 militaires, lesquels ont été présentés au Vice Gouverneur de la Tshopo, Paulin LENDONGOLIA et les membres du comité provincial de sécurité par la police nationale congolaise.

" Nous venons d'assister à cette présentation publique des malfrats qui œuvrent dans la ville. Et depuis un temps, la ville est en train de constater l'insécurité qui sévit et l'acte qui est posé aujourd'hui, est le fruit de multiples réunions de sécurité. Voilà aujourd'hui le résultat est là", a-t-il circonscrit le cadre.

Paulin LENDONGOLIA précise tout de même que d'autres mécanismes pour " essayer un peu de diminuer cette insécurité" seront d'avantage mise en œuvre avant d'indiquer sa joie face à cette opération qui a abouti à l'arrestation de ces derniers. 

"  Nous devons tous savoir que la criminalité est un phénomène naturel qu'on saura pas andiguer totalement. Néanmoins, nous faisons le nécessaire. Nous mettons des mécanismes en place pour que la paix règne. Ceux disent qu'on fait rien se trompent et sommes en train de travailler. Et si on ne travaillait pas, nos services ne devraient pas aussi mettre la main sur ces gens, a-t-il fait savoir à la population.

Ces 24 présumés criminels 3 militaires et 1 femmes qui ont été présentés au Vice Gouverneur par la police nationale congolaise sont accusés de plusieurs faits infractionnels, notamment, vol en main armée, association des malfaiteurs, détention illégale d'armes et extorsion. 

Dido LIBOGA
Tags

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
Enregistrer un commentaire (0)

#buttons=(Accepter !) #days=(20)

Nous utilisons les cookies pour vous garantir une bonne expérience fluide sur notre site . Learn More
Accept !
To Top