ITURI : échanges au gouvernorat autour du dialogue social en territoire de Mahagi

0
Le vice-gouverneur policier de l'Ituri, le commissaire divisionnaire Raus Chalwe Munkutu et  la coordinatrice provinciale de la structure Action, Paix et Concorde ( APC), Dr Angèle Uvon Akumu, ont échangé mercredi sur l'organisation d'un dialogue social en territoire de Mahagi situé à plus de 180km de la ville de Bunia, en province de l'Ituri.

Au sortir de l'audience avec l'autorité provinciale, Dr Angèle Uvon Akumu, a fait savoir que ce dialogue fait  suite à des violences et des pressions que connaissent il y a certain temps le nord-ouest du territoire de Mahagi.

" En territoire de Mahagi, précisément dans les communautés des Alur Djuganda, des Walendu Watsi,  des Panduru, des Angh'al et des Khebu. Nous avons été sur terrain pour consulter toutes les communautés, et à l'issue de cette consultation, les communautés nous ont demandé à ce que nous puissions organiser le dialogue social avec toutes les autres communautés",  a-t-elle indiqué.
Pour la coordinatrice provinciale de l'APC, cet échange rentre dans le cadre de solliciter l'accompagnement de l'autorité dans le processus.

" Le territoire de Mahagi est l'un des territoires prospères.  Nous osons croire que si nous arrivons à consolider la paix dans ce territoire, il ira de l'avant. C'est la raison de notre visite pour présenter cette situation d'autant plus que le dialogue social va débuter le lundi 22 mai prochain.  

La présence de l'autorité provinciale va rassurer la population qui doit comprendre qu'elle doit  se mettre ensemble pour la paix et accompagner la main tendue du Chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo ", a-t-elle souligné.

Dr Angèle Uvon Akumu a souligné que  les engagements qui y découleront seront pris en considération par le chef de l'exécutif provincial militaire avant de promettre un suivi du fait que tout s'inscrit dans le but d'accompagner l'autorité provinciale  dans sa principale tâche, celle de faire asseoir la paix  sur toute l'étendue de la province.

La coordinatrice provinciale de l'APC a précisé que les autorités tant nationales que provinciales ne peuvent pas à elles seules consolider la paix d'où l'implication de sa structure pour la paix.

 Par la même occasion, elle a  invité tous les leaders communautaires, les chefs coutumiers, de secteurs,  leaders religieux, les opérateurs économiques, les jeunes et les mamans à s'impliquer pour que la paix soit retrouvée d'abord en territoire de Mahagi  puis sur l'ensemble de la province de l'Ituri.

Nehemie Paluku Nighendere
Tags

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
Enregistrer un commentaire (0)

#buttons=(Accepter !) #days=(20)

Nous utilisons les cookies pour vous garantir une bonne expérience fluide sur notre site . Learn More
Accept !
To Top