ITURI : Le vice-gouverneur Raus CHALWE Munkutu s'imprègne des difficultés de la DGRPI

0
Le vice-gouverneur de l'Ituri, le commissaire divisionnaire, Raus Chalwe Munkutu, accompagné du maire de la ville de Bunia, le commissaire supérieur principal, Mbui Kola Jean-Bosco, s'est imprégné mercredi des difficultés que rencontre la Direction générale des recettes de la province de l'Ituri ( DGRPI) après une visite aux installations de ce service.

Le Directeur général adjoint de la DGRPI en charge de la Fiscalité, Dieudonné Omasombo, assumant l'intérim de son titulaire en mission, a relevé plusieurs difficultés auxquelles font face les agents. 

Parmi les difficultés évoquées, le manque criant de moyens de locomotion pour le personnel, de frais de fonctionnement, de la prime de motivation, des imprimés de valeur et des infrastructures propres à la DGRPI pour abriter les services.

" Concernant le problème lié à la majoration des salaires des agents, grâce au gouverneur militaire de l'Ituri, le Lt général Johnny Luboya N'Kashama, une majoration à hauteur de 50% a été opérée en attendant l'autre partie promise par l'autorité provinciale qui tarde encore jusqu'à ce jour. A cela, s'ajoute le retard d'arriérés de deux mois de salaire des agents", a souligné le DGA de la DGRPI en charge de la Fiscalité. 

Face aux différentes préoccupations soulevées, le vice-gouverneur a eu les mots justes pour remercier et encourager les cadres et agents de la DGRPI, leur  promettant une franche collaboration en cette période de l'état de siège.

" Je vais m'inspirer du système que j'avais instauré au niveau de la Police nationale congolaise pour vous motiver, la perception manuelle des impôts et taxes doit être remplacée par le système de digitalisation des opérations dans la gestion quotidienne.  Nous avons un gouverneur qui est first -first et nous aussi ses collaborateurs nous sommes appelés à être first -first, c'est à dire être toujours premiers en tout temps et en tout lieu", a-t-il fait rassuré.

Et d'ajouter : "  Tout doit être officialisé, il n'y a pas de la magie, toutes les recettes réalisées servent à développer l'Ituri qui regorge d'importantes ressources minières et agro-pastorales. Il faut qu'il y ait des usines. Le Congo, c'est notre pays qui doit être développé à l'instar des autres pays à travers le monde. L'Ituri ne manque rien, on doit le développer en étant ensemble",  a laissé entendre le commissaire divisionnaire Raus Chalwe Munkutu.

Il a également rassuré les agents et cadres de la DGRPI que la porte de l'administration provinciale leurs est ouverte pour tout plaidoyer allant dans le sens de répondre aux besoins urgents. 

" Ma porte est ouverte pour vous aider dans votre plaidoyer et non pour des accusations. Pour résoudre les problèmes liés aux moyens de mobilité en suivant la logique du gouverneur de province qui veut que toutes les directives soient suivies, là où vous avez les difficultés, vous allez nous proposer en vue des solutions", a-t-il dit.

Il a, par la même occasion,instruit au maire policier de la ville de Bunia, le commissaire supérieur principal, Mbui Kola de prendre les mesures nécessaires consistant  à arrêter, dans les prochains jour,  toutes les motos en circulation ne disposant pas des plaques d'immatriculation.

La DGRPI dans son ensemble compte 1.168 agents et cadres déployés sur les 5 territoires qui composent la province de l'Ituri, rappelle-t-on.

Néhémie Paluku Nighendere
Tags

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
Enregistrer un commentaire (0)

#buttons=(Accepter !) #days=(20)

Nous utilisons les cookies pour vous garantir une bonne expérience fluide sur notre site . Learn More
Accept !
To Top