RDC : les parties prenantes au processus électoral et la CENI échangent sur la réception et le traitement des candidatures

0
Le rapporteur adjoint de la commission électorale nationale indépendante (CENI), Paul Muhindo, a échangé ce mercredi, avec les parties prenantes au processus électoral sur la réception et le traitement des candidatures pour les élections législatives nationales prévues au 20 décombre 2023. 

C'était à la grande salle de procure où les candidats indépendants, regroupements et partis politiques, même ceux de l'opposition, ont pris part à cette activité organisée par la CENI/Tshopo.

Dans son mot d'ouverture, la secrétaire exécutive provinciale de la CENI, Aimée LIHAHA Lisasi, a remercié les participants pour leurs présences avant de les convier à traduire en engagement, toutes les notions recues pour la réussite du processus électoral en cours.
Paul MUHINDO, a, pour sa part, exposé aux candidats indépendants, les mandataires des regroupements et des partis politiques sur la notion de liste, les innovations de la loi, en ce qui concerne le genre, les cas d'inégibilité et de représentativité en termes de seuil de recevabilité. 

Au sortir de la séance, Paul Muhindo, a résumé à la presse, l'essentiel de sa communication aux partis politiques, regroupements politiques et à leurs mandataires.
" La séance s'est bien déroulée. Nous leurs avons dit qui doit être candidat et les erreurs à éviter pour ne pas voir la liste être annulée. Nous avons parlé des innovations de la loi, en ce qui concerne les genres, surtout, qui les exempte de caution. Nous avons aussi parlé de cas d'inégibilité, de représentativité en termes de seuil de recevabilité", a-t-il résumé.

Paul MUHINDO a fait savoir que ladite " séance de sensibilisation et de formation", lui a permis de " donner toutes les informations utiles" aux  parties prenantes pour " que nul (candidats) ne puisse dire à un moment que je n'étais pas au courant".

Pour ce qui est du délai du processus de réception et de traitement des candidatures, prévu du 26 juin au 15 juillet, il a invité ces derniers à faire bon usage de temps, avant de marteler, que la CENI ne va pas pas procéder à une quelconque prorogation. C'était également une occasion pour lui de rassurer sur la tenue au delai constitutionnel des élections en décembre prochain.
" Il faut dire une chose, la CENI respecte son calendrier. Ceux qui continuent  à croire qu'il n'y aura pas des élections, ils doivent se réveiller. Les élections vont être organisée dans le délai constitutionnel. Nous assurons à tous que la CENI organisera des élections libres, Démocratiques et transparentes. Et donc, ne serons élu que ceux qui auront été voté réellement par la population, en fonction des règles de jeu édicté par la loi ", a-t-il précisé.

Les participants ont remercié la CENI pour l'organisation de ces assises. Plusieurs préoccupations soulevées par les participants, à travers une série de questions et réponses, ont trouvé satisfaction.

Dido LIBOGA
Tags

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
Enregistrer un commentaire (0)

#buttons=(Accepter !) #days=(20)

Nous utilisons les cookies pour vous garantir une bonne expérience fluide sur notre site . Learn More
Accept !
To Top