ITURI : l'activisme de la milice Zaïre dénoncée par les chefs coutumiers

0
Les chefs coutumiers de la chefferie des Mambisa en territoire de Djugu, dans la province de l'Ituri, ont dénoncé ce lundi auprès du gouverneur militaire, le Lt général Johnny Luboya N'kashama,  l'activisme de la milice Zaïre dans les 10 groupements composant  cette entité coutumière,

Ces chefs coutumiers affirment à l'unanimité que  les combattants de la milice Zaïre sont auteurs de plusieurs exactions contre les populations civiles, les privant de la quiétude tant recherchée par l'administration militaire, ont-ils déclaré.

Ils se disent résolument  engagés aux côtés du chef de l'exécutif provincial pour mener une sensibilisation accrue auprès de tous les détenteurs illégaux d'armes de guerre. 

Ceci, ont-ils dit, de les amener à l'adhésion au P-DDRCS en vue de la cohésion sociale, selon les clauses contenues dans le protocole d'Aru signé  au mois de juin dernier à l'issue d'une assise  intergroupes armés, organisée par l'administration militaire avec l'appui de la MONUSCO.

La visite des gardiens de coutume auprès de l'autorité provinciale  est considérée à juste titre comme leur mea culpa collectif après l'annonce faite par le Lt général Luboya N'Kashama Johnny des  opérations militaires de grande envergure dans la région. 

Il s'agit, entre autres, de l'émission des mandats d'arrêts par la Justice militaire contre tous les détenteurs réfractaires d'armes de guerre y compris les tireurs de ficelles dans les zones de Mabanga, Dala et Pluto. 

L'objectif principal est d'imposer la paix et restaurer l'autorité de l'Etat en vue d'amener toutes les communautés à la cohésion sociale, rapporte-t-on.

Néhémie PALUKU
Tags

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
Enregistrer un commentaire (0)

#buttons=(Accepter !) #days=(20)

Nous utilisons les cookies pour vous garantir une bonne expérience fluide sur notre site . Learn More
Accept !
To Top