ITURI : Le gouverneur militaire remet officiellement la route Bunia - Iga-Barrière -Mungbwalu

0
Le gouverneur militaire de l'Ituri, le Lt général Johnny Luboya  N'kashama est le tout premier gouverneur de  province à fouler le sol de la commune rurale de Mungbwalu, située à 85km au nord de Bunia, territoire de Djugu, province de l'Ituri, depuis le démembrement de la Grande Orientale en 2015.

La visite du gouverneur militaire  s'inscrit dans le cadre de la remise officielle de la route Bunia - Iga-Barrière -Mungbwalu réhabilitée par l'administration militaire sous l'état de siège, fruit du plaidoyer mené par la première dame de la RDC, Denise Nyakeru auprès du gouvernement central par le truchement du ministre des ITPR, lors de son adresse à la population à la tribune officielle de Bunia en novembre 2021.

Cette route que nous inaugurons ce jour est le fruit d'un plaidoyer mené par maman Denise Nyakeru, la première dame de la RDC, après sa promesse faite à la population de l'Ituri devant la tribune de Bunia en novembre 2021. Selon laquelle, a-t-il précisé, elle sera notre avocate auprès du gouvernement central par le truchement du ministre des ITPR pour réhabiliter la route Mungbwalu, et aujourd'hui cette promesse est réalisée",  s'est exprimé le Lt général Johnny Luboya N'kashama devant la marrée humaine.

Et de poursuivre : " Cette route Bunia -Mungbwalu a consommé beaucoup de ressources financières pour sa réhabilitation, mais aucun résultat palpable sur le terrain, et nous allons continuer à l'améliorer toujours pour permettre le déploiement dans deux mois, des unités des forces armées pour la sécurisation de ce tronçon, de Mungbwalu voire à Pluto, afin que chacun vaque à ses occupations normales, qu'il soit orpailleur, agriculteur, chacun dans son domaine d'activité" a-t-il promis.

Ensuite, il a, par la même occasion,  exhorté les jeunes détenteurs d'armes à déposer et à adhérer au P.DDRC- S, estimant que  ceux qui ont l'intention de servir le pays sous le drapeau, seront les bienvenus, et pour ceux qui vont s'entêter, ils en auront pour leur compte, car ils seront traqués par la justice tant nationale qu'internationale par le biais de la CPI", les-a-t-il mis en garde. 

Par ailleurs, l'autorité provinciale a recommandé aux  communautés ituriennes confondues à se  pardonner mutuellement en oubliant le passé douloureux pour la violence causée par les bourreaux  d'une manière ou d'une autre, soulignant que personne en Ituri n'a le monopole de chasser une autre personne, avant de supplier  tout le monde à la réconciliation sincère et sans hypocrisie.

Le chef de l'exécutif provincial a rassuré de résoudre le problème récurrent dans les sites miniers, d'ici quelques jours, promettant d'inviter le ministre des mines du gouvernement central pour une solution durable comme s'était passé au Katanga.

Néhémie PALUKU Nighendere

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
Enregistrer un commentaire (0)

#buttons=(Accepter !) #days=(20)

Nous utilisons les cookies pour vous garantir une bonne expérience fluide sur notre site . Learn More
Accept !
To Top