ITURI : Vols à main armée parmi les problèmes identifiés sur le plan sécuritaire à Bunia

0
Les vols à main armée, la consommation abusive de boissons fortement alcoolisées sont parmi les problèmes identifiés sur le plan sécuritaire par les femmes de trois (3) communes de la ville de Bunia (Nyakasanza, Shari et Mbunya) chef-lieu de la province de l'Ituri au Nord est de la République Démocratique du Congo

" _Après analyse de la situation sécuritaire, sociale et de la bonne gouvernance de la ville de Bunia. Nous les femmes de trois(3) commune de la ville de Bunia ont identifié les problèmes suivant. Sur le plan sécuritaire nous avons identifié le problème commun ci-après ; vols à main armée, la consommation abusive de boissons fortement alcoolisées, chanvres, colle Pattex, essence_ " a déclaré Madame Esther Konde dans un plaidoyer sur la mise en œuvre de la résolution 1325 et la  participation de femmes dans le processus de paix adressé au chef de l'exécutif urbain.

Et de poursuivre" _Intervention tardive des équipes de la patrouille ainsi que les tracasseries nocturnes par certains patrouilleurs, escroquerie, jeux de carte, jeux d'allumettes, trafic d'armes, phénomène enfants de la rue, maison de tolérance communément appelée QG, la problématique des cas de vente de produits dans les différents marchés à des heures tardives pour certaines vendeuses, kidnapping_ ".

Madame Esther Konde a signifié que sur le plan social la ville de Bunia étant une entité hospitalière est exposée à l'insécurité suite a-t-elle fait remarqué aux mouvements de la population fuyant des exactions de groupes armés dans les entités voisines.

" _Par ce plaidoyer nous femmes de la ville de Bunia réitérons notre implication dans les efforts que nous menons localement à travers nos communes entre autres ; la sensibilisation de la population sur le processus de paix, la prévention et la résolution pacifique de conflits, la dénonciation de tout cas suspect dans nos quartiers_ " a-t-elle ajouté. 

Enfin, Madame Esther Konde a demandé auprès du maire de la ville de Bunia l'installation du comité local de la mise en œuvre de la résolution 1325 dans tous les quartiers, la promotion de femmes dans les instances de prise de décision en qualité de chefs de quartiers et autres, la mise en place de mesures adéquates pour éradiquer les maisons de tolérances et de consommation de drogues, la mise en application de l'arrêté provincial portant interdiction de importation, commercialisation et consommation de boissons prohibées.

Bien avant la coordonnatrice de l'Ong Association des Ituriens pour la promotion et le développement de l'Ituri (ASSOCITURI), Madame Marie-Charlotte Bonabana a salué à sa juste valeur l'implication du gouvernement provincial ainsi que les autorités politico-admnistratives dans ce projet qui vise une vraie appropriation de questions sécuritaires par les femmes étant la principale victime de la crise sécuritaire.

 Les engagements du maire de Bunia 

Pour sa part le maire de la ville de Bunia, le commissaire supérieur principal Bosco Mbui kola a pris l'engagement d'installer le comité local de la mise en œuvre de la résolution 1325  dans tous les quartiers pour protéger les droits de la femme.

" _En tant qu'autorité nous engageons à promouvoir les femmes dans les instances de prise de décision en qualité de cheffe de quartiers, de mettre en œuvre de mesures adéquates pour  éradiquer de maisons de tolérance et celles de consommation de drogues, de mettre en application l'arrêté provincial portant interdiction de l'importation, commercialisation et consommation des boissons fortement alcoolisées_ , " a-t-il rassuré.

Pour le commissaire supérieur principal Bosco Mbui kola" _il est démontré que la participation de femmes dans le processus de prise de décision dans les différentes institutions et organes fait que les souffrances de la femme, ses points de vu, ses besoins, ses potentiels et ses apports ne sont pas suffisamment prise en charge dans la gestion de l'entité_ ".

Cette activité s'inscrit dans le cadre du projet d'action provincial de la résolution 1325 à travers le renforcement de la capacité des femmes et jeunes filles" en vue de contribuer à la Bonne gouvernance sécuritaire dans la ville de Bunia
appuyé par Onufemmes grâce au financement de l'ambassade de Norvège exécuté par l'Ong ASSOCITURI, souligne t-on.

Néhémie PALUKU
Tags

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
Enregistrer un commentaire (0)

#buttons=(Accepter !) #days=(20)

Nous utilisons les cookies pour vous garantir une bonne expérience fluide sur notre site . Learn More
Accept !
To Top