TSHOPO: La Dynamique de la Société Civile dénonce le manque de sérieux d'une soi-disant Fondation les Valeurs de nos mères dans le Territoire d'Isangi (document).

0
Plusieurs méfaits sont mis à charge de la Fondation Les Valeurs de nos mères, une asbl installée sans aucune adresse au chef-lieu du Territoire d'Isangi depuis fin mai 2022. 

Plus d'une année après, aucune action sociale répondant aux objectifs de cette asbl n'existe à Isangi, encore très moins les fondamentaux d'une association sérieuse comme le bureau ou siège social, peut-on lire dans un rapport de la Dynamique de la Société Civile, dont une copie est parvenue à la rédaction de Congo1.org.

Curieusement, poursuit le document, les responsables de la Fondation promettent ciel et terre à leurs membres, pauvres mamans recrutées sur base de la pauvreté. Les multiples promesses sont faites, notamment la remise des fonds de démarrage de petits commerces, la réhabilitation du Marché Central d'Isangi, l'assainissement du centre d'Isangi et même l'ouverture d'un centre de formation professionnelle avec plusieurs filières.

Ce livre des promesses vient réaliser ce qu'est réellement cette vraie-fausse asbl.
La même source dénonce plusieurs cas de sadisme dont est auteur la hiérarchie de cette Fondation.
Pour preuves, mesdames Astrid Batilaoto et Eugénie Amisi, deux femmes membres du Comité de la Fondation Valeurs des mères de Yanonge, abandonnées à leur triste sort à Isangi, invitées par Monsieur Samy Ngubu Grégoire pour participer aux activités du séjour de madame Bondekwe Tessy, Initiatrice de cette asbl, du 05 au 07 juin 2023, ces pauvres femmes ont été victimes d'une escroquerie sans pareil.


Incapables de se payer l'hôtel et soumises au jeûne forcé, auraient fui avec la dette d'hôtel de près de 10 jours après avoir subi la rigueur de l'escroquerie de celui qui les avait invitées et passé des moments très difficiles de leur vie, au nom d'une structure qui peine à réaliser les activités et sans une adresse physique ni à Isangi, ni dans la Tshopo.

Un des membres du Comité d'Isangi dit ne pas comprendre une sorte de dysfonctionnement de cette structure où le Comité national semble ne pas avoir confiance en celui qui a posé les jalons de la Fondation à Isangi, encore moins à la présidente Yalanga Feza.

Selon la même source, les rumeurs feraient état de détournement d'une somme de près de 700$, décaissée pour l'accueil de la Présidente Nationale de la Fondation. Même le journaliste n'est pas payé jusqu'à ce jour.

Ngubu serait écarté désormais de tout ce qui est de cette asbl, voilà la raison pour la Présidente de traiter directement avec un des membres du comité d'Isangi, martèle notre source.

La Dynamique de la Société Civile exige le paiement des frais d'hôtel voire l'indemnisation de ces deux femmes de Yanonge. Elle conditionne les activités de cette asbl à Isangi par l'acquisition d'un siège officiel, faute de quoi, les actions de grande envergure seront menées allant jusqu'à la saisine de la justice.


Toutes les tentatives pour joindre la fondatrice de cette asbl, Madame Bondekwe Tracy sont restées vaines.
Contacté par la rédaction, monsieur Ngubu Grégoire, Délégué de la Coordination Nationale se réserve de tout commentaire et promet de fixer l'opinion face à ce mensonge grossier monté de toutes les pièces par les vendeurs d'illusions et les politiciens à mal de positionnement.

Correspondance 
Tags

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
Enregistrer un commentaire (0)

#buttons=(Accepter !) #days=(20)

Nous utilisons les cookies pour vous garantir une bonne expérience fluide sur notre site . Learn More
Accept !
To Top