Éxetats : Publication annoncée pour ce 18 août (communiqué du ministère de l'EPST)

0
La publication des résultats de l’Examen d’Etat session 2023 interviendra à partir du 18 aout prochain. C’est le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique, Tony Mwaba qui l’a annoncé ce mardi 8 août dans un communiqué.

Tony Mwaba précise que cette publication aura lieu après la séance de délibération prévue pour le mercredi 16 aout.

Cela étant entendu, dit-il, que les difficultés d’ordre technique et financier qui ont émaillé les différentes opérations des épreuves auront été surmontées. 

En effet, des prestataires de l’examen d’Etat, édition 2022, principalement ceux chargés de la correction, réclament le paiement de leurs primes.

Ils avaient fait remarquer que le retard mis pour payer leur dû affectera la publication des résultats de l’examen d’Etat 2023.

C’est depuis l’année dernière qu’ils auraient dû percevoir leur argent. Mais une édition plus tard, aucune somme n’est mise à leur disposition.

« Rien que des promesses », regrettait Jonathan Kalambayi, vice-président de la délégation des correcteurs de l’examens d’Etat.

L’inspecteur général de l’EPST, Odia Musungayi, avait jugé légitime leur revendication. Mais pour lui, le dossier se trouvait au niveau des ministères du Budget et des Finances.

« Ces derniers affirment que leur cas est en cours de traitement. Nous attendons », avait affirmé Odia Musungayi.

La Synergie des syndicats des enseignants de la RDC avait déjà appelé, le 31 mai, le Gouvernement à payer les primes de tous les intervenants dans le processus de l’organisation des épreuves certificatives nationales.

Jean-Bosco Puna, coordonnateur de cette structure, avait soutenu que la prise en charge des organisateurs de l’ENAFEP, du TENASOSP et de l’examen d’Etat devrait crédibiliser ces épreuves et éviter la fraude et la démotivation.

Il avait fait remarquer que depuis 2020, le Gouvernement fait travailler les intervenants dans le processus de l’organisation des épreuves certificatives nationales [composition, correction, passation et publication des résultats des épreuves] bénévolement.

La Synergie des syndicats des enseignants de la RDC avait, par la suite, appelé, le 20 juin, le Gouvernement à reporter la session ordinaire de l’examen d’Etat, pour améliorer l’organisation de cette épreuve certificative nationale qui connaissait quelques couacs, notamment le non-paiement des primes intervenant dans l’organisation de cet examen et la fermeture du Centre national de la correction, dont les agents sont en grève.

Néhémie Paluku Nighendere

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
Enregistrer un commentaire (0)

#buttons=(Accepter !) #days=(20)

Nous utilisons les cookies pour vous garantir une bonne expérience fluide sur notre site . Learn More
Accept !
To Top