« La sortie médiatique du sénateur Lady Yangotikala et la construction de la cité Bongilo à l’UNIKIS font la une de l’actualité » (Revue de presse de la Tshopo du mercredi 9 août 2023)

0

Les médias en ligne de la province de la Tshopo ont abordé plusieurs sujets ce mercredi 9 août. Ils se sont penchés sur la conférence de presse du sénateur Lady Yangotikala, de la construction d’un nouveau bâtiment à l’Université de Kisangani, la situation sécuritaire dans la province de l’Ituri et Bas-Uélé.

« Du sénat congolais au parlement européen, Lady Yangotikala fait bouger les lignes », informe Kis24.info. Brave sénateur, docteur de carrière et de formation, un ton vif pour des causes nobles poursuit ce média en ligne, Lady Yangotikala fait bouger les lignes depuis seulement huit mois, non seulement au sénat congolais mais aussi au parlement européen où il s’illustre à fin parlementaire des causes du peuple congolais. 
Et Kis24.info de rappeler qu’après ses brillantes prestations à la chambre haute du parlement, l’élu des élus de la Tshopo a multiplié ses stratégies pour porter haut la voix des congolais en général et des Tshopolais, en particulier.

La même information est relayée par depechesdelatshopo.com qui titre « Au terme de sa visite, l’eurodéputé Malte Gallée rentre avec une nouvelle image de la RDC ». depechesdelatshopo.com qui revient sur la conférence de presse animée conjointement avec le sénateur Lady Yangotikala pendant leur séjour à Kisangani et l’eurodéputé, ce dernier a placé un mot par rapport à l’agression de la RDC par le Rwanda. 
Ce média note que ce parlementaire européen a eu à condamner vivement cette agression à travers deux résolutions.

La construction de la cité Bongilo à l’Université de Kisangani, depechesdelatshopo.com et Kis24.info en ont fait large écho. Ces deux médias en ligne précisent qu’à l’Université de Kisangani, un bâtiment poussera de terre dans quelques jours. 
Il s’agit du bâtiment qui devra servir des bureaux des Professeurs de cet alma mater. 
Ce bâtiment en étage devra abriter les bureaux des Professeurs, chefs de Travaux et assistants des trois facultés de l’Université de Kisangani, notamment celle de Droit, économie et sciences de gestion ainsi que la faculté des lettres et sciences humaines, précisent depechesdelatshopo.com et Kis24.info.

Habari ya amani nous conduit à la chefferie de Bahema nord dans la province de l’Ituri et renseigne sur des morts de plus dans cette partie du territoire national. Pour la consoeur, l’incursion des miliciens de la coopérative pour le développement du Congo (CODECO) dans la chefferie de Bahema Nord en territoire de Djugu, dans la province de l’Ituri a encore fait des morts dans la soirée du lundi, 7 août 2023. L’attaque a eu lieu précisément dans le centre commercial de Largu, les villages de Dzatsi et Nyali. Une information confirmée par la population civile de la place qui dresse un bilan de trois morts dont un enfant, deux blessés graves et un nombre important de bétails emportés. 

Toujours dans ce chapitre, habari ya amani relaye la révolte du directeur et inspecteur de la territoriale, Dieudonné Rwabona qui condamne cette énième attaque du principal groupe armé CODECO. 

Au territoire de Mambasa par contre toujours dans la province de l’Ituri, congo1.org informe du climat de méfiance entre la population les FARDC et titre « La population exige le départ de la 31ème brigade et les FARDC promettent des mesures sévères pour l’instrumentalisation ». 
Ce départ des éléments de la 31ème brigade des FARDC exigé par la population de Mambasa est pris à bras le corps par les structures de la société civile telle que la convention pour le développement des peuples autochtones. Cette structure dénonce l’inaction de cette brigade accusant de s’être impliquée plus dans l’exploitation de l’or et des bois. Une accusation du moins rejetée par l’armée estimant que ceux qui veulent le départ de cette brigade, jouent au jeu des rebelles ADF et promet de poursuites à ceux qui instrumentalisent la population, conclut congo1.org.

Quant à l’attente des résultats des finalistes, lumièrenews.com parle de la fin de suspens et signale l’annonce des résultats à partir du 18 août prochain sur toute l’étendue du pays. Citant le ministre de l’EPST le Professeur Tony Mwaba Kazadi, ce dernier vient de confirmer à travers un communiqué officiel signé mardi 8 août 2023 le début de la publication des résultats de l’examen d’état édition 2023 pour ce 18 août ; celle-ci après que les difficultés d’ordre technique et financier qui ont émaillé les différentes opérations des épreuves aient été surmontées.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
Enregistrer un commentaire (0)

#buttons=(Accepter !) #days=(20)

Nous utilisons les cookies pour vous garantir une bonne expérience fluide sur notre site . Learn More
Accept !
To Top