Kisangani : Tracasseries, Insécurité, la commune LUBUNGA dans le rouge.

0

La population de la commune de LUBUNGA dénonce ce lundi les cas de tracasseries commises par certains policiers dépêchés par le ministre provincial de l'intérieur pour traquer les assaillants du conflit Mbole et Lengola et remettre l'autorité de l'état dans cette Zone.

 

Alors qu'il s'observe une accalmie dans la situation sécuritaire dans cette commune, la population du quartier Maniema déplore la résurgence de la tracasserie de ces agents de l'ordre.

 

Selon une source, ces agents de l'ordre arrêtent illégalement les jeunes à partir de 18h et 19h et leurs exigent de payer un montant pour leur libération. 

 

Cette même source ajoute que plusieurs personnes en majorité des jeunes ont été victimes de cette tracasserie.

 

La même source signale que plusieurs biens de valeurs entre autre les téléphones, l'argent ont été également extorqué ce samedi à 17h au niveau du Beach Bac sur l'avenue de la poste de cette commune.


" Nous ne comprenons pas le rôle de ces policiers ici, depuis leurs arrivé, nous assistons à une forte tracasserie. Ils arrêtent illégalement les jeunes, sans cause valable et les obliges de payer un montant pour leur libération. D'ailleurs ce samedi ils ont encore traqué la population et leurs avait ravis de téléphone et autre biens.

Vraiment nous déplorons cette situation, ils sont là pour la sécurité et non l’insécurité." À déploré une victime de ces tracasseries.

 

Cette situation paraît un traumatisme au sein de la population qui s'entend être sécurisé après les moments difficiles causé par le conflit intercommunautaire entre le peuple Lengola et Mbole.


Bienfait BASILA


Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
Enregistrer un commentaire (0)

#buttons=(Accepter !) #days=(20)

Nous utilisons les cookies pour vous garantir une bonne expérience fluide sur notre site . Learn More
Accept !
To Top