Tshopo : arrivée à Kisangani des pièces du groupe numéro 1 de la centrale hydroélectrique de la Tshopo

0
la Societe Nationale d'Electricité, Snel en sigle, vient de réceptionner les pièces du groupe numéro 1. A bord d'un avion militaire Belge, ces pièces en provenance de Likasi dans la province du  Katanga où elles ont été acheminées pour réparation, ont été retournées à Kisangani. La Gouverneure de province de la Tshopo, Madeleine Nikomba, accompagnée de l'ambassadrice du Royaume de Belgique en RDC, Roxane de BILDEEING et du directeur provincial de la Snel, ont réceptionné ces matériels importants de la centrale hydroélectrique de la Tshopo.

La Snel qui dispose actuellement d'une seule machine sur trois en service, le groupe numéro 2 avec une capacité de desserte en électricité de 6.15 mégawatts pour une ville de Kisangani et ses circonvoisins dont le besoin est estimé à plus de 40 mégawatts. Une situation qui ne permet à cette entreprise de mieux rendre service à la population boyomaise. 

Face à cette situation, le Directeur Provincial de la Snel/Tshopo, Alphonse Kitambala très rassurant et promet de travailler d'arrache-pied pour que le groupe numéro 1 possédant une capacité de 7 mégawatts dont les pièces (marteau et roue) réparées, soit mise en service au courant de ce premier trimestre sauf imprévu.

Il en est de même pour le groupe numéro 3, indisponible pour le moment à cause d'une panne dont les travaux de dépannage courent jusqu'à la fin du mois de février avant sa remise en service. 

" A la fin de ce mois, on sera à 12 mégawatts et avant la fin de l'année quand le groupe numéro 1 va reprendre service la charge maximale de 19 mégawatts avant la fin de l'année", a dit le directeur provincial de Snel/Tshopo.

La Gouverneure de province a remercié le Chef de l'État, Félix-Antoine Tshisekedi, pour sa diplomatie agissante, laquelle a permis à la RDC de bénéficier de l'appui de la Belgique pour l'acheminement et la réparation des matériels défectueux de la centrale hydroélectrique de la Tshopo. 

Elle s'est réjouit du fait qu'avec l'arrivée de ces pièces, la Snel sera en mesure dans les prochains de donner solution à la desserte précaire en électricité dont la population de Kisangani est plongée il y a plus de trois ans. 

La rédaction

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
Enregistrer un commentaire (0)

#buttons=(Accepter !) #days=(20)

Nous utilisons les cookies pour vous garantir une bonne expérience fluide sur notre site . Learn More
Accept !
To Top