Affaire J-P Ngahangondi : la CRDH-RDC en guerre contre les propos du capitaine Anthony Mwalushayi

0
Après que le porte-parole des opérations militaires Sokola 1 grand Nord-Kivu ait déclaré jeudi 25 avril, à Beni-ville, le soutien du coordonnateur national de la Convention pour le respect des droits humains (CRDH-RDC), d’être en mèche avec les rebelles des rebelles des Forces démocratiques alliées (ADF), cette structure, fustige sa communication non modérée.

Dans une sortie médiatique ce vendredi 26 avril 2024, la CRDH-RDC, dit ne pas comprendre les propos tenu par le porte parole de cette zone opérationnelle, vu qu’elles peuvent mener à perturbation du mariage civilo-militaire dans cette partie de la province.

Cette structure de défense des droits humains, pense que, Anthony Mwalushayi aurait des règlements de compte avec les leaders du territoire de Beni, vu qu’il s’agit d’une deuxième accusation, après celle menée il y’a peu, contre le député Alain Siwako. Il est élu du territoire de Beni.

« Malheureusement la communication du porte-parole Anthony Mwalushayi, prouve en suffisance qu’il y’a des comptes à rendre entre ce porte-parole ainsi que Paluku Jean-Paul Ngahangondi. Et ce n’est pas une première communication que ce porte-parole Anthony Mwalushayi fait balancer sur différentes chaînes de radio. Même avec l’honorable Alain Siwako, à Mangina, il a parlé de sa participation à un mouvement incirectionel maï-maï, alors qu’il n’avait pas des preuves. Ses communications brisent le mariage civilo-militaire », déplore Christophe Munyanderu, s’exprimant au nom de la CRDH-RDC.

Sans trop culpabiliser l’ancien député du territoire de Beni, Paluku Ngahangondi Jean-Paul, la CRDH pense que l’auditorat militaire garnison de Beni devrait en tout prix instruire ce dossier, dans la transparence pour que justice soit faite.

« Que la justice fasse son travail en toute indépendance. Nous demandons à l’auditorat militaire de Beni, d’instruire ce dossier en toute indépendance et d’éviter la manipulation d’une manière ou d’une autre parce que nous connaissons notre justice congolais. Une fois manipulée elle ne donne pas la crédibilité dans différents dossiers et surtout tels que se présente le dossier de Jean-Paul Paluku Ngahangondi », souhaite t-il.

Il sied de noter que Anthony Mwalushayi a indique que cet ancien député et activiste des droits humains a été appréhendé aux côtés d’un autre présumé combattant ADF lors d’une embuscade à Mavivi-Ngite, à Beni (Nord-Kivu). 

Glodi Mirembe
Tags

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
Enregistrer un commentaire (0)

#buttons=(Accepter !) #days=(20)

Nous utilisons les cookies pour vous garantir une bonne expérience fluide sur notre site . Learn More
Accept !
To Top