ITURI : activisme des groupes armés, voici cet appel de l'évêque de diocèse de Mahagi-Nioka

0
Sosthene Ayikuli Adjua, l'évêque de diocèse de Mahagi-Nioka

L'évêque de diocèse de Mahagi-Nioka,Sosthene Ayikuli Adjua, appelle les groupes armés actifs œuvrant à l'est de la République démocratique du Congo à déposer les armes. Et à la population, de prier pour le retour de la paix.

« Les fils et filles du pays qui ont pris des armes, qu'ils sachent que c'est ne pas pas les armes que nous allons ressoudre le problème, puisque le cycle de violence va se poursuivre ", a déclaré le prélat catholique. 

Et de poursuivre : " le sang va continuer de couler et le nombre des morts va continuer à augmenter ". C'est ainsi qu'il appelle ces groupes armés à déposer les armes.

Tout en conservant l'espoir du retour de la paix, à la population dans l'est du pays meurtrie par ces activités rebelles, il leur demande de garder l'espérance mais aussi de prier pour le retour de la paix.

Il s'indigne de la persistance de la précarité de la situation sécuritaire dans l'est, qui a trop durée, ne cessant pas aussi d'augmenter le nombre de morts,  pendant que l'état siège était proclamé pour mettre fin à l'insécurité perpétrée par des miliciens et rebelles étrangers. 

" Mais nous constatons, malheureusement, que les choses n'ont pas changées. Mais plutôt qu'elles se dégradent au jour le jour. Et la population continue de payer le prix pendant que le sang des innocents continue coule toujours, déploré t-il. 

L'évêque diocésain de Mahagi-Nioka a, par l'occasion, interpellé le gouvernement Congolais à prendre ses responsabilités en main afin de protéger la population Congolaise.

Néhémie Paluku 
Tags

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
Enregistrer un commentaire (0)

#buttons=(Accepter !) #days=(20)

Nous utilisons les cookies pour vous garantir une bonne expérience fluide sur notre site . Learn More
Accept !
To Top