Ituri : signature d'acte d'engagement par les groupes armés, voici les recommandations de COMAJI au gouvernement de la République

0

Le Collectif des mouvement associatif de jeunes ituriens (COMAJI) a demandé au gouvernement de la République de prendre des mesures strictes en cas de non-respect de l'acte d' engagement, signé par les cinq groupes armés actifs dans la province de l'Ituri devant le vice-premier ministre de la défense, Jean-Pierre Bemba,

“ Nous demandons et sollicitons au gouvernement de la RDC à travers le service de sécurité et de défense, de prendre des mesures strictes en cas de non-respect de l'acte d'engagement de cessations des hostilités, signé par les cinq groupes armés actifs dans la province de l'Ituri, tels que la coopérative pour le développement du Congo (CODECO), le FRPI, le FPIC et l' auto-défense", a précisé le document de ce mouvement associatif.

“ Ces groupes armés signent pour la quatrième fois l'acte d'engagement des cessions d'hostilités, après ceux de Nairobi, Bunia et Aru, alors qu'ils étaient censés être déjà engagés dans un processus de paix pour soulager quelque peu les souffrances des populations ituriennes déjà meurtries ”, a rappelé la même source. 

La même lettre a indiqué que " ces groupes armés ont déjà signé à plusieurs reprises l'acte d'engagement des cessions d'hostilités, mais sans obtenir de résultats concrets". 

Il craint que cela ne soit un nouveau prétexte pour faire dormir la vigilance du gouvernement de la République et de la communauté internationale.

Le Collectif de mouvement des associations de Jeunes Ituriens a émis plusieurs recommandations concernant la sécurité et le bien-être des habitants de l'Ituri.

Il s'agit, notamment, de repérer les membres des groupes armés (CODECO, ZAIRE, FRPI et FPIC) prêts à s'engager comme volontaires pour le pays et les envoyer à Goma pour défendre l'intégrité du territoire national contre le Rwanda sous le label du M23. 

L' interdiction de ceux qui ne seront pas prêts à s'engager en tant que volontaires de la Défense Patriotique (VDP) et la cruauté envers ceux qui refuseront de s'impliquer dans ce processus de paix.

COMAJI a souligné, à travers cette lettre,  sa détermination et engagement à travailler en faveur de la paix et du développement de la province de l'Ituri, avant d' encourager toutes les forces vives de la nation à se mobiliser afin que les engagements pris cette fois-ci soient véritablement tenus.

Néhémie Paluku 
Tags

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
Enregistrer un commentaire (0)

#buttons=(Accepter !) #days=(20)

Nous utilisons les cookies pour vous garantir une bonne expérience fluide sur notre site . Learn More
Accept !
To Top