Sénatoriales : cette vision de Jean-François Napoléon Bondekwe pour sortir la Tshopo de l'enfer

0
Jean-François Napoléon Bondekwe Loken-Gani, candidat sénateur

Depuis le jeudi 25 avril 2024, les candidats gouverneurs et sénateurs déballent devant les députés provinciaux leur vision-programme, pour les charmer à porter leurs envers eux. 

Le candidat sénateur Jean-François Napoléon Bondekwe Loken-Gani a présenté, vendredi, devant les élus provinciaux de la Tshopo, sa vision pour sortir la province de la situation actuelle, qu'il qualifie " d'enfer". 

" Autre fois, la Tshopo était la jonction entre le Bas-Uélé et l'Ituri, et le Grand Équateur. C'est la planque tournante économique".

Pour lui, il n'est question d'un lobbying et d'une personne adéquate pour permettre à la Tshopo, via le fleuve Congo et les routes nationales la relient avec les autres provinces, booster son développement. 

" D'où la nécessité de moderniser le port de Kisangani, en faire un Hub économique et moderniser le marché central de Kisangani. Draguer et baliser le fleuve Congo. Faire un suivi des travaux de la RN 4, qui est l'épine dorsale reliant à l'ouest, en passant par Kisangani ", a-t-il énuméré. 

Ce que Jean-François Napoléon Bondekwe Loken-Gani considère comme outil économique pouvant faire gagner de l'argent à la province. 

Une fois élu, Il a promis de se battre au niveau national et à l'étranger pour décoller la province de la Tshopo.

Bijoux Gumete 
Tags

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
Enregistrer un commentaire (0)

#buttons=(Accepter !) #days=(20)

Nous utilisons les cookies pour vous garantir une bonne expérience fluide sur notre site . Learn More
Accept !
To Top