Coup d'État raté : RASCO-FATSHI condamne et prêche les élections comme mode d'accès au pouvoir

0
Secrétaire général de RASCO-FATSHI, Clovis KALALA

La ville de Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo, s'est réveillée dimanche 19 mai sous une tension, après une tentative d'assassinat du député national Vital Kamerhe et du coup d'État raté. Un groupe des hommes armés porté par un certain Christian Malanga et des sujets étrangers, ont investi le palais de la nation, huissant le drapeau du Zaïre avant d'être maitrisé par les éléments des forces loyalistes de la RDC. 

Cet acte est condamné de l'intérieur du pays tout comme à l'échelle internationale. Après la tentative d'un coup d'état raté, le regroupement Politique Rassemblement et soutien des congolais à Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, RASCO-FATSHI monte au créneau et condamne avec la dernière énergie,ce forfait des ennemis du Congo.

Le RASCO FATSHI qui condamne, prêche les élections comme mode d'accès au pouvoir. Son secrétaire général, Clovis KALALA, l'a dit lundi dans une interviewé accordée à congo1.org.

 " Nous condamnons cette forfaiture, la grande façon d'accéder au pouvoir c'est par les élections. Rien que par les élections " a-t'il indiqué.

Rappelons que la ville province de Kinshasa s'est réveillé dimanche sous une attitude de tristesse, dûe à la tentative d'un coup d'état caractérisé par l'envahissement du palais de la nation par les militaires de la diaspora congolaise,  ayant aussi visité la résidence de Vital kamerhe, député National et candidat unique au poste du président de l'Assemblée nationale aux élections du bureau definitif de la chambre basse du parlement.

Stéphane Joël Kande

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
Enregistrer un commentaire (0)

#buttons=(Accepter !) #days=(20)

Nous utilisons les cookies pour vous garantir une bonne expérience fluide sur notre site . Learn More
Accept !
To Top