Kasaï central : Impayés, les ouvriers saccagent les installations l'entreprise TOHA

0
Les ouvriers de l'entreprise TOHA en colère 

Depuis six mois, l'entreprise TOHA n'a pas rémunéré ses ouvriers malgré leurs prestations.

Ce jeudi 16 mai 2024, très mobilisé, ces ouvriers de l'entreprise TOHA ont été dans les rues de kananga pour réclamer leur salaire de six mois de travail.

Au-delà de cette marche, ils ont réussi à saccager le bureau de cette entreprise située sur la route kanyuka, au quartier tshinsambi dans la Commune de kananga, et ont par la même occasion brûlé les pneus dans la rue.

Abordés par Congo on.org, ces ouvriers précisent que, l'entreprise TOHA n'a pas tenu à la convention et surtout n'a pas respecté ses engagements.

Toutefois, ces ouvriers indiquent que, TOHA est entrain de quitter la province du Kasaï central, car beaucoup de ses engins sont déjà déplacés de la province pour une autre destination.

Rappelons que TOHA a été recruté pour exécuter les travaux de la route kananga kalamba-mbuji. Et le montant selon les sources du gouvernement provincial et du bureau central de coordination BCECO, les coûts des travaux estimés à plus de 44 millions de dollars américains.

Malgré les fonds déjà réussi comme avance de la part du gouvernement congolais, cette entreprise n'a atteint même 2 km de route à terre battue, et pourtant, le lancement de travaux a été fait par le Président de la République, Félix Tshisekedi, en date du 10 septembre 2022, pour une durée qui était de 36 mois.

Malgré la pression, TOHA ne brille que par son silence et rien de concret n' est observé.

Stéphane Joël Kande
Tags

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
Enregistrer un commentaire (0)

#buttons=(Accepter !) #days=(20)

Nous utilisons les cookies pour vous garantir une bonne expérience fluide sur notre site . Learn More
Accept !
To Top