Mambasa : Des journalistes agressés par des croyants kimbanguistes appelés à porter plainte

0
 
Les deux journalistes agressés

Deux journalistes, Esaïe Mbusa de la radio venus FM à Mambasa et Néhémie Paluku, correspondant de l’agence congolaise de presse (ACP) et www.congo1.org, ont été brutalisés, l’après-midi du lundi 3 juin 2024. Ce, pendant qu’ils étaient en plein exercice de leur métier à Mambasa-centre, chef-lieu du territoire de Mambasa, situé à 170 kilomètres au sud du chef-lieu de la province de l’Ituri.

Selon Néhémie Paluku, une des victimes, l’incident malheureux est survenu lorsqu’ils sollicitaient une interview au responsable de l’église kimbanguiste de la place, en conflit avec une population locale depuis de longues dates, des croyants de l’église qui se soulevaient visiblement à cause de ce conflit.

" Nous étions venus paisiblement et les croyants nous ont reçu comme si rien n’était. Après quelques minutes, un homme est venu nous dire qu’ils n’ont pas besoin de l’interview. C’est alors que des croyants sont venus et certains ont commencé à nous brutaliser, alors que nous étions prêts à partir », explique t-il dans une interview

Le journaliste Néhémie Paluku est sorti avec un choc aux genoux et légèrement blessé aux doigts, alors que Ésaïe Mbusa est blessé à la tête et a perdu son téléphone portable lors de l’incident.
Des autorités locales, alertées, encouragent les victimes à porter plainte contre les auteurs de cette menace envers les journalistes.

« Si vous êtes agressés, il est temps de porter plainte auprès de la police la plus proche contre toute personne que vous estimez ayant porté la main sur vous », a déclaré le colonel Maxime Tshimbitshimbi, administrateur adjoint du territoire de Mambasa.

Cet incident malheureux survient quelques jours après qu’un autre journaliste d’une radio locale, ne soit mis en cachette forcée pour avoir subi des menaces de la part des inconnus.

Les cas d’atteinte à la liberté de la presse deviennent de plus en plus récurrents en Ituri, actes que de nombreux journalistes dénoncent et veulent voir leur sécurité assurée par les autorités compétentes et les services de sécurité.

La rédaction 
Tags

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
Enregistrer un commentaire (0)

#buttons=(Accepter !) #days=(20)

Nous utilisons les cookies pour vous garantir une bonne expérience fluide sur notre site . Learn More
Accept !
To Top