Territoire d'Aru : la population appelée à la vigilance et à la collaboration avec la Police

0
Le commissaire supérieur adjoint, le major Jérémie Kweyemba

La Police Nationale Congolaise, PNC, commissariat d'Ariwara, en chefferie des Zaki, une entité coutumière située à 45km d'Aru, chef-lieu du territoire portant le même nom, en province de l'Ituri, a arrêté le 30 mai dernier, le nommé Élie Kaloma Mbanga, détenteur d'une arme à feu de la marque pistolet.

Le présumé arrêté, âgé de 18 ans, répondant au nom de Élie Kaloma Mbanga, originaire de la province du Haut-Uele, a été acheminé un jour après à Aru pour l'instruction de son dossier après être arrêté, affirme le commissaire supérieur adjoint, le major Jérémie Kweyemba. 

« Nous avons reçu a arrêté un jeune garçon qui détenait une arme et ses munitions, grâce à la collaboration de la Police et la population. Nous saluons le professionnalisme des éléments de sécurité, mais aussi de la population pour avoir dénoncer, ce qui nous a permis de faire notre travail », a-t-il dit. 

Et de poursuivre « aujourd'hui des enfants sont aussi exposés dans des cas d'insécurité ou de vols, raisons pour laquelle nous appelons les parents à plus de responsabilité pour que les enfants cessent d'être exposer ou manipuler par des personnes malintentionnés ». 

« Néanmoins, le plus dur reste à faire, raison pour laquelle nous réitérons notre gratitude à la population, à continuer a nous faire confiance, car la sécurité est l'affaire de tous, et non pas d'un groupe des gens, ou seulement de la Police », a rajouté le commissaire supérieur adjoint, le major Jérémie Kweyemba.

« il y a encore beaucoup à faire, nous voulons l'appui de tout le monde pour la réussite de la mission qui nous est confiée par l'état congolais, celle de sécuriser la population et ses biens », a poursuivi Jérémie Kweyemba, numéro 1 de la PNC, commissariat d'Ariwara. 

Revenant sur son départ à Bunia il y a quelques semaines, cet officier supérieur de la PNC à Zaki, a fait savoir qu'il y était allé sur invitation des autorités pour d'autres informations, il y avait rien, comme ça se disait sur les réseaux sociaux que j'étais arrêté, je vous rassure que c'était une mission de service, et non une arrestation, a rassuré Jérémie Kweyemba.

Faisant étant de son arrestation et acheminé à Bunia il y a quelques semaines, notre source a fait savoir qu'il était invité à Bunia par sa hiérarchie pour des raisons de service.

Néhémie Paluku 
Tags

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
Enregistrer un commentaire (0)

#buttons=(Accepter !) #days=(20)

Nous utilisons les cookies pour vous garantir une bonne expérience fluide sur notre site . Learn More
Accept !
To Top