“Je m'engage à travailler sans relâche pour le développement de la province. Pour garantir un avenir prospère aux Tshopolais,” [Paulin LENDONGOLIA LEBABONGA]

0

 


Kisangani, le 10 juillet 2024 – Dans un discours passionné devant le pont Tshopo où s’est tenu la cérémonie de lancement des travaux de réhabilitation de la route Kisangani-Buta, le gouverneur de la province de la Tshopo, SEM Paulin Lendongolia, a exprimé sa détermination à œuvrer sans relâche pour le développement de sa province devant une foule très enthousiaste venu voir cet évènement marquant. Son engagement envers un avenir prospère pour les Tshopolais résonne comme un appel à l’espoir et à la transformation.



La route nationale N°4, qui relie Kisangani à Buta, est un axe vital pour le développement économique et social de la province. Cependant, au fil des années, elle a souffert d’une dégradation terrible. Les habitants ont longtemps attendu des améliorations significatives, et le gouverneur Lendongolia a pris cette responsabilité à cœur.


Je m'engage à travailler sans relâche pour le développement de la province. Pour garantir un avenir prospère aux Tshopolais, a déclaré le gouverneur devant une foule attentive. 

 

La vision du chef de l’État, Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo, est claire : rénover les infrastructures routières pour améliorer la qualité de vie des citoyens. La route nationale n°4, qui relie Kisangani à Buta, fait partie de cette vision que le gouverneur Paulin Lendongolia veut matérialiser dans la Tshopo. Jusqu’au point kilométrique 18, cette route souffre de nids-de-poule, de bourbiers et de plaques d’eau. L’exécutif provincial, accompagné de son gouvernement, est déterminé à réhabiliter cette portion de la RN4.


L’entreprise en charge des travaux a promis une exécution rapide. En 45 jours, les rénovations devraient être achevées, offrant ainsi une route plus sûre et plus fluide aux habitants de la Tshopo.

Les travaux de réhabilitation comprennent la réfection des chaussées etc. Le gouverneur a également souligné l’importance de la participation citoyenne et de la transparence dans la gestion de ce projet.


La route nationale N°4 est plus qu’un simple tracé d'une voie. Elle est le lien entre les communautés, les marchés, les écoles et les hôpitaux. Sa réhabilitation contribuera à stimuler l’économie locale, à réduire les coûts de transport et à améliorer la qualité de vie des Tshopolais.

Zickry LUBENGA

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
Enregistrer un commentaire (0)

#buttons=(Accepter !) #days=(20)

Nous utilisons les cookies pour vous garantir une bonne expérience fluide sur notre site . Learn More
Accept !
To Top